midilibre

STÉPHAN GUIN - 25/04/2014, 11 h 47 |
Robert Margé écarte toutes les rumeurs
Robert Margé écarte toutes les rumeurs (© D.R)

Après la prestation de ses toros à Arles, Robert Margé revient sur la prédiction de l'annulation des corridas à Béziers (Hérault).Habile communiquant, c’est un Robert Margé rempli de satisfactions qui s’est confié au lendemain de la belle prestation de son dernier toro en Arles, salué unanimement par la presse ibérique.D’un revers de la main, il écarte les rumeurs qui parcourent le mundillo avec la nomination de Benoit Abadie (un proche de Max Tastavi qui lui voue une rancœur tenace). Robert Margé préfère ignorer les moqueries de ses opposants qui l’affublent de sobriquets comme "mon poulet" ou le "GO des Monteilles".

Un million de travaux
Le ganadero se montre optimiste sur son avenir à la tête des arènes avant de rencontrer prochainement Robert Menard. Sûr de son fait, l’empresa étale sa confiance "sur son bilan depuis trente ans" et préfère sourire de ceux qui prédisent l’annulation de la Feria 2014 pour raison de sécurité. "J’ai réalisé un million de travaux dans les arènes et je montrerai que les rapports des experts attestent de la qualité" du bâtiment, dont il assure l’exploitation.

Retour sur Arles
Au lendemain de la vuelta de son toro Vaccares en Arles, c’est un Robert Margé qui ne cache pas sa fierté d’avoir reçu les félicitations de professionnels comme la famille Jalabert ou de critiques comme Zocato. Même si une partie de la presse spécialisée a aussi évoqué la faiblesse de trois de ses pupilles, l’éleveur des Monteilles nuance : "Le second toro était une “merde” et le cinquième quelconque, même s’il aurait mérité plus de distance car le torero l’a étouffé." En revanche, la qualité des deux toros de Paco Ureña a fait l’unanimité. "Il a touché un lot pour couper quatre oreilles", assure Robert Margé.

Louanges de la presse spécialisée
Le dernier, primé d’une vuelta, recueillera toutes les louanges de la presse spécialisée. "Un grand toro, noble et avec du fond" pour Mundotoro ; "un toro qui a poussé avec force à la pique avant de montrer ses bonnes conditions à la muleta" pour Aplausos.Quelques regrets subsistaient chez le ganadero car "Ureña a été très bien, mais je suis convaincu qu’avec un torero comme Javier Castaño, Vaccares serait revenu vivant aux Monteilles", pour assurer la descendance.