PourquoiComme tous les ans, la Ville de Valras-Plage (Hérault) organise du 2 au 8 août une exposition des oeuvres des participants au 12eme concours tauromachique. C'est là, pour la seconde fois, que T. Hély, un des animateurs de la Flac (fédération pour l'abolition des corridas), présente le tableau propagandiste ci-contre. Il s'étonne, parle de censure et proteste pour le refus donné de ne pas concourir. Dépité, il annonce qu'il sera le jour du vernissage devant le salon d'exposition avec son pastel.*

T. Hely tente de jouer sur les deux tableaux : aujourd’hui la censure et demain comme hier l'anti-corrida. Oubliant au passage les multiples demandes de censure ou de destruction de la part de ses amis animalistes, membres de son organisation liberticide et autres : expositions, films, livres, conférences, statues, fresques, spectacles, publicités où figure tous graphismes évoquant de loin ou de près la corrida... Pour s'en convaincre, un tour sur leurs sites et réseaux dits "sociaux" est édifiant !

T. Hely est avant tout un anti-corrida notoire (c'est son droit dans les limites de la Loi), et son tableau fait parti de ses armes de combat. Il suffit de voir l'utilisation qui en est faite (illustration d'articles et de sites anti-taurin, couverture de livre, banderole...).

Il faudrait être plus que naïf pour ne pas considérer sa demande comme provocatrice. Il y a, là aussi, une tentative, une fois de plus, de manipuler l'opinion publique en faveur de ses thèses liberticides dans une région où la Tauromachie est enracinée...

taure roge jaune

 

* Il ya trois ans un autre groupe liberticide s'insurgeait en termes "orduriers" contre cette expositoion : http://lotaureroge.canalblog.com/archives/2012/07/21/24750373.html