Le député-maire Belfort, Damien Meslot, qui doit bien connaître tout ce qui se passe dans le Sud du pays en matière de déroulement des corridas et particulièrement aux arènes de Maubourguet (Hautes Pyrénées) - 705,86 km distance en ligne droite et 918 km par la route-  vient de poser la question ci-dessous au Ministre de l'Intérier. Question faisant suite aux incidents provoqués dans cette petite ville par des anti-corrida dont au moins une venait de sa circonscription pour troubler l'ordre public... Il va de soi que nous ne contestons pas le droit à ce député, comme aux autres de poser des questions, mais la moindre des choses serait de ne pas inverser les faits. Personne n'obligeait les liberticides de descendre du Territoire de Belfort et d'ailleurs pour sauter dans le ruedo avec des fumigènes et de résister aux forces de l'ordre pour y  rester afin d'empecher une novillada sans picador...

question D Meslot

Pour notre part nous avons envoyé ce texte par courriel - damien.meslot@wanadoo.fr - à ce député pour qu'il pose une seconde question au Ministre de l'Intérieur : " Que compte faire Monsieur le Ministre de l'Intérieur pour empêcher les manifestants anti-corrida de troubler l’ordre public - comme fait à Maubourget et Palavas les Flots, tenté à Béziers - avant et pendant un spectacle taurin, notamment en sautant avec des fumigènes dans le ruedo (piste) pour empêcher une novillade ou une corrida, spectacles culturels et traditionnels autorisés par la loi comme confirmé par le Conseil constitutionnel et inscrit légalement à l’inventaire culturel immatériel de la Nation comme jugé par le TA de Paris..."

taure roge jaune