tendido7Mercredi dernier 3 décembre, le Club Taurin biterrois Tendido7 (siete) et son président André Roques recevaient, lors de leur réunion mensuelle, le nouveau président de la Fédération des Socités Taurines de France (FSTF) Dominique Valmary ainsi que Jean-Jacques Dhomps. Même si aux yeux d'une partie de l'Aficion Biterroise Tendido7 semble relativement "fermé" sur l'extérieur, cela n'empêche pas ses adhérents de participer en différents lieux à la "défense et la pérennité de la corrida à travers, et dans le respect, de ses règles et valeurs". D'ailleurs pour faire mentir cette opinion, André Roques avait invité à cette soirée différentes personnalités de l'Aficion biterroise, notamment Michel Bousquet de l'Union Taurine Biterroise, Bruno Denat du Cercle Taurin Biterrois...

En ouverture de la soirée, Dominique Valmary a fait un contre-rendu du dernier Congrès (96eme) de la FSTF tenu à Alès le 18 octobre dernier. Trois axes majeurs sont mis en avant.

Le premier poursuivre, mais en l'amplifiant, la défense de l'éthique et de l'autenticité de la tauromachie avec tous ceux qui sont animés par ce but. C'est là une priorité face aux anti-corrida développant auprès des parlementaires nationaux et européens un lobbyng pouvant à la longue porter ses fruits. Il faut donc que l'Aficon se mobilise davantage et cherche des alliés, menacés eux aussi, comme les chasseurs, les éleveurs...

En second, développer les contacts avec les clubs fédérés au sein des trois régions fédérales. L'information doit donc circuler davantage, être descendante mais aussi ascendante. La FSTF a besoin de connaître les désirs, les besoins des clubs. En tant que président Dominique Valmory a bien l'intention, comme il l'a fait à Béziers, de rendre visite aux clubs affiliés ; des fiches techniques, juridiques et autres en fonction de l'actualités seront à leur disposition. Sera aussi proposé une liste de conférenciers attachés au monde taurin.

Troisième objectif, s'ouvrir plus à la jeunesse : informations, utilisations des réseaux sociaux et politique tarifaire attractive vers les jeunes doivent être mises en place rapidement. C'est là une nécessité pour la pérennité de notre passion.

Parallèlement à ces trois axes la Fédération a l'intention de mener à bien la création d'un corps de présidents des corridas, formé et sensibilisé aux évolutions taurines... Dominique Valmary et son bureau entendent aussi continuer en le renforçant, le rapprochement avec l'Union des Villes Taurines de France et l'Observatoire National des Cultures Taurines, particulièrement dans les domaines judiciaires (ne rein laisser passer concernant les animalistes), techniques comme le règlement taurin, sans oublier la promotion de la Tauromachie auprès des médias.
Puis, en fin de réunion, l'Union des Bibliophiles Taurins de France a présenté sa dernière parution consacrée à l'histoire de la Tauromachie en Amérique latine, un ouvrage à offrir pour les fêtes de fin d'année. (nous y reviendrons)

Une chose est certaine les présents à cette soirée sont repartis satisfaits et conscients de l'importance des combats à mener pour la défense et promotion de la Tauromachie...

Hugues Bousquet