Nous ne pouvons résister à publier la lettre ouverte envoyée par l'animaliste en chef de la Flac au maire de Béziers et à tous les membres du conseil municipal.
Cette lettre, quel contenu ! L'ineffable T. Hély avec son violon "cirage de bottes"... mérite les banderilles noires pour sa perpétuelle flagornerie ! C'est vraiment mettre l'humanisme à toutes les sauces... C'est le mot animalisme que la flac aurait du employer...

" A l'attention du Maire de Béziers Robert MENARD

Monsieur le Maire, 

A l'approche des premières corridas à Béziers, la FLAC et son Comité d'honneur tenaient à vous interpeller en tant que Maire et ancien Président de Reporters sans frontières sur cette pratique de plus en plus controversée. 
Je rappelle que le grand humaniste et regretté Théodore MONOD est le président d'honneur de la FLAC.

Quand vous m'aviez reçu à votre permanence le 9 juillet 2013, après vous avoir précisé que la plupart des plus grands humanistes s'étaient érigés avec force contre la corrida, j'avais senti de votre part un certain trouble dans la mesure où vous défendez la corrida. Effectivement, on ne peut pas avoir été Président de cette association prestigieuse et courageuse sans être empreint d'un minimum de sensibilité humaniste.
Ci-dessous, vous découvrirez un article édifiant sur la situation très inquiétante de la corrida en Espagne, son berceau.
http://flac-anticorrida.org/lespagne-nous-montre-la-voie/
Il faut savoir que pour des raisons éthiques, certains maires de villes taurines espagnoles ont refusé de siéger à la tribune officielle avant les corridas. Chose impensable il n'y a pas si longtemps. Si, Monsieur le Maire, en tant qu'ancien Président de Reporters sans frontières, et en hommage à la rédaction de Charlie Hebdo massacrée par des fanatiques, vous faisiez de même au moins une fois durant la prochaine Feria à Béziers, cela ne manquerait ni d'humanisme ni de courage.  A fortiori quand on sait que vous avez bien connu tous ces journalistes/dessinateurs, anticorrida notoires, victimes de ce carnage. Nous précisons que notre Fédération lutte avant tout contre la cruauté. Et que si celle-ci n'était pas présente dans la corrida, nous n'existerions pas.
Avec tout notre espoir et dans l'attente de votre réponse, veuillez croire, Monsieur le Maire, à l'expression de toute notre considération. "
Thierry Hély Président de la FLAC (04/08/15)    www.flac-anticorrida.org

Association située à Agde représentant 200 000 adhérents fédérés.

Copie à tout le conseil municipal de Béziers.