bandeau tete toro

Si la première journée fût décevante du fait d'un bétail faible - comme quoi une belle présentation n'est pas suffisante - le lendemain 14 aout, les toreristes se sont certainement régalés. Les Garcigrande étant  tels que le veulent les figuras en haut de l'escalafon ; Juan Bautista étant, hélas pour lui, moins bien servi nous présenta de belles séries. Sébastien Castella a montré son savoir faire, sa faena avec son second fût une démonstration de séries variées bien enchainées. Par contre Manzanarés face à son second a offert aux étagères une faena que beaucoup garderont en souvenir : du grand art, dommage que l'acier de son récibir ne fût pas à la hauteur, mais qu'aurait décidé la présidence en cas de succés total : une queue ?.

Troisième jour, des Margé bien présentés et homogènes mais sans piquant, particulièrement les trois premiers ; Escribano comme toujours excellent aux banderilles et avec son second toro rate, du fait d'une épée sur le coté, sa sortie à hombros. Ivan Fandino gagnera avec son second qu'il dominera une oreille méritée. Cayetano Ortiz soutenu par l'assemblée montre immédiatement sa volonté de vaincre et qu'il est un torero courageux qui sait se servir tant du capote que de la muleta, même si parfois la technique surpasse l'alegria, compréhensible vu le bétail et l'enjeu pour sa carrière ; cela arrive aussi aux meilleurs. Deux estocades immédiates, la seconde lui permettant après une bonne faena d'obtenir à juste raison une oreille… Suerte pour le 6 septembre pour un mano a mano goyesque à Boujan sur Libron avec Tomas Cerqueira

Les toristes attendaient certainement beaucoup de cette miurada dont le paseo fût retardé par l'action de sept ou huit liberticides venus d'ailleurs pour jeter sur la piste divers clous au risque de blesser les toros. Les arenaros (bravo - Aqui es Besièrs) ont vite remis avec fermeté aux autorités ses fauteurs de troubles à l'ordre public ; souhaitons que l'empressa porte plainte* pour ces voies de fait. Fernando Robleño eut beaucoup de mal avec ses Miura, peu d'émotion et un engagement limité. Javier Castaño face a l'armure de son premier réalise quelques belles droitières et naturelles, son épée lui permettant d'obtenir une oreille méritée pour une partie des présents autour du ruedo. Son combat avec le second très agressif - normal pour un Miura - sera vite abrégé. Bravo au piquero Alberto Sandoval (récompensé de la meilleure pique de la corrida) grâce à sa maitrise et aux placements du Toro par Castaño, sans oublier le banderillo Fernando Sanchez.pour son retour en corrida dans les arènes de Béziers. Medhi Savalli - il fût excellent le 2 mai 2015 lors du Gala de Bienfaisance organisé par le CRPR El Mundillo - fût égal à lui même, celui des grands jours, particulièrement avec son premier toro. Soutenu par le public, une fois de plus, il montra son courage dés l'entrée des toros et son excellence aux banderilles. Le premier  par sa noblesse vite acquise permit au maestro de nous offrir une faena d'alegria conclut par une épée et un descabello le tout faisant tomber une oreille. Le second Toro Medhi, soutenu par les gradins, réalise avec brio plusieurs véroniques de haut vol, puis après les piques il exécute à genoux un magnifique quiebro, hélas le toro ne sera plus à la hauteur dés le début du 3eme tiers...

HB

* Robert Margé vient de déclarer ce 19 aout qu'il portait plainte contre les perturbateurs...

jeudi 13 août CORRIDA MIXTE 
2 Toros de Carmen LORENZO
4 Toros de JANDILLA
Pablo HERMOSO de MENDOZA - 1 oreille
Sébastien CASTELLA
Miguel Angel PERERA 1 oreille

vendredi 14 août CORRIDA
6 Toros de Domingo HERNANDEZ – GARCIGRANDE 
Juan BAUTISTA – 1 oreille + 1
Sébastien CASTELLA – 1 et 2 oreilles
José Maria MANZANARES – 2 oreilles

samedi 15 août CORRIDA
6 Toros de Robert MARGÉ

Manuel ESCRIBANO - 1 oreille
Ivan FANDIÑO – 1 oreille
Cayetano ORTIZ – 1 oreille

dimanche 16 août
NOVILLADA PIQUÉE
6 novillos de VIRGEN MARIA
POSADA de MARAVILLAS (Espagne) – 2 oreilles
Lilian FERRANI (France) – 1 oreille
Andrés ROCA REY (Pérou) – 1 oreille
CORRIDA
6 Toros de MIURA
Fernando ROBLEÑO
Javier CASTAÑO – 1 oreille
Mehdi SAVALLI – 1 oreille