boujan 1Vendredi 11 mars le club taurin biterrois "L'Aficion" et son président Bernard Mula recevait - au Domaine Augé à Boujan (34) - Bernard Carbuccia empresa des arènes du Palio d'Istres. C'est Paul Hermé qui animait cette soirée. Empresa aujourd'hui, mais hier matador de toros sous l'apodo de Marsella puisque né à Marseille en 1967 et touché "par la grâce tauromachique" très jeune en regardant avec admiration les futurs matadors comme Nimeno II, Patrick Varin, Richard Millian s'entraînant dans les petites arènes de Caissargues, hélas bien silencieuses à présent... jusqu'au jour où il descend à coté d'eux pour assouvir sa passion. Puis il se formera avec l'aide de Christan Lesur fondateur de l'école taurine de Nîmes. Doué,  Bernard Marsella passé par l'Espagne, deviendra apoderé par José Valverde, un des meilleurs novilleros de la fin des années 80, période de l'âge d'or des novilladas. Sa première novillade piquée - après 40 non piquée - se passe à Arles le 21 juin 1987 en compagnie de Fernando Mecca et El San Gillen. Il se présente à Madrid en juin 1988 à coté d'Enrique Ponce avec qui il "novilladera" une dizaine de fois. Bernard Carbuccia devient le 1er matador Marseillais et certainement l'unique en aout 1990 à Béziers avec A. Campuzano comme parrain. Après cette alternative uniquement deux corridas, une à Nîmes et l'autre en Arles. Analysant sereinement cette situation, il dccide de mettre fin à cette carrière. Comme il le dit "je suis allé de mas à menos, il me fallait passer à autre chose, tout en conservant ma passion pour le Toro"

boujan 2

Après avoir créé une entreprise d'appareil distributeur de café et de boissons ses relations professionnelles l'amènent à Istres où, rentré comme salarié à l'Office du tourisme de cette ville, il prendra en 2007 la direction des arènes en régie municipale. Avec le soutien du maire François Bernardini, s'appuyant sur une Commission taurine extra municipale active et les associations, Bernard Carbuccia relance les arènes et la feria Istréenne. Le résultat ne se fait pas attendre, malgré la complexité du Mundillo et grâce à ses relations en son sein, particulièrement avec les matadors, les arènes du Palio, arènes de 3eme catégorie, présentent des carteles dignes d'arènes de 1er categorie ! "Il faut créer continuellement l'événement, la surprise sans oublier la qualité pour fideliser l'aficionado". Et pour cela ces dernières années il fait venir Sébastien Castella aux cotés d'Espartaco ; Juan Bautista en solo face à six ganaderias dont Miura ; en 2014 Joselito - 11 ans après sa despedida - à coté de Morante de la Puebla et en 2015 celui-ci dans un mano a mano avec El Juli...

DSC_0194

istres 2016Pour monter les carteles de la feria d'Istres 2016 qui fêtera ses 15 ans, les 17, 18 et 19 juin  l'empresa propose 4 corridas et un 5eme spectacle de plus que les autres années : une novillada piquée.  Faire preuve d'originalté dans la programmation - pour remplir les 2 700 places assisses et les deux-trois cents debout - compte tenu de la conjoncture au sein du Mundillo ne fût pas facile. Il fallait jouer la carte de la génération montante, la mettre en concurrence avec les figuras, d'où la présence de Lopez Simon, de Diego Urdiales, Thomas Joubert et José Garrido pour la "Corrida des méritants" et l'alternative de Joaquin Galdos avec pour parrain JM Manzanares et témoin le premier cité que les aficionados retrouveront aussi le 1er jour dans la "Corrida des triomphateurs" aux cotés de Juan Bautista et Talavante . L'événement sera la "Corrida de gala" avec Enrique Ponce seul contre six. Le spectacle supplémentaire, une novillade où Leo Valades, Andy Younés et Adrienc Salenc se mesureront à des Dos Hermanas de la ganaderia Laugier. Les Maestros eux se trouveront face à des toros de Zalduendo, d'El Tajo y Reina, d'El Pilar, et Enrique Ponce à des toros de Nunes del Cuvillo et JP Domecq. Un tel programme, comme les précédents, devait préciser Bernard Carbuccia, ne peut être monté et réussi qu'avec le soutien de la Municipalité, les conseils et recommandations de la CTEM et financièrement grâce aux 350 sponsors privés et bien sûr avec la fidelité des aficionados, notamment à travers les 1 800 abonnés ; le tout permettant à la régie municipale d'obtenir un équilibre financier. Alors bravo Maestro Marsella !

RÉSERVATION : http://www.arenesistres.fr/