FSTF_avectexte2

 Communiqué de presse du 15 novembre 2016

Convoquer son 100e Congrès Fédéral en des terres et pour des circonstances éminemment taurines, tel a été le projet de la Fédération des Sociétés Taurines de France pour 2016.
La peña Jeune Aficion, présidée par Jean Gilbert, a donc accueilli les représentants des clubs fédérés à Saint Sever, les 11 et 12 novembre, dans la salle capitulaire du cloître des Jacobins à l'occasion de la 32ème semaine taurine et culturelle.

Trophée Occitanie 2016 :

En préambule ont été remis au nom de la FSTF les prix du Trophée Occitanie organisé par la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard. Les novilleros sans picador lauréats sont El Rafi et Baptiste Cisse ex-aequo et la ganaderia récompensée est celle de Javier Sanchez Arjona pour les novillos combattus à Maubourguet.

Assemblée Générale Ordinaire :

Outre les dossiers statutaires, la FSTF a tenu à s'inscrire dans le contexte politique créé par l'émergence des trois nouvelles grandes régions de tradition taurine et le mouvement Esprit du Sud. Par ailleurs, soucieuse du déploiement du plan triennal de défense, promotion et transmission des cultures taurines, elle a déploré le retard pris en 2016 par l'Union des Villes Taurines de France dans l'exploitation des outils que sont le Musée Itinérant des Tauromachies Universelles et le documentaire Tauromachies Universelles. Une année blanche dommageable sur ce point mais aussi un espoir après le succès du colloque tenu le 4 octobre dernier au Sénat sur le thème : l'homme et les animaux, vers un conflit de civilisation ?

À l'issue de la présentation du bilan de la temporada 2016 dont le contenu sera prochainement publié sur le site fédéral ont été attribués les prix annuels.

En tant que membre du jury national du prix Claude POPELIN, la FSTF a proposé la nomination de Curro Diaz qui s'est distingué en France en assumant avec responsabilité et engagement ses propres contrats et ceux libérés par la blessure de Manuel Escribano.

Le prix EL TIO PEPE 2016 a été attribué au Président de l'ONCT, André Viard, maître d’œuvre du Musée Itinérant des Tauromachies Universelles, du documentaire Tauromachies Universelles et du Colloque l'homme et les animaux, vers un conflit de civilisation ?

Débat annuel : Pourquoi et comment devenir torero ?

Le débat traditionnel ouvert au public et animé par François Zumbiel a mis l'accent sur la jeunesse en abordant cette question.

Les maestros, José Luis Bote, Directeur artistique de l'école taurine de Madrid et Patrick Varin, Professeur au Centre Français de Tauromachie ont répondu aux questions critiques sur l'influence des écoles dans l'expression des toreros, Hervé Galtier, Président de l'Association Française des Aficionados Practicos a évoqué le rôle charnière des practicos entre les professionnels et les aficionados. Á leur tour Anais, élève de l'école taurine de Béziers, Solamito du CFT, rejoints par Thomas Ubeda et El Rafi ont témoigné avec profondeur et sincérité de leur passion et de l'impact de celle-ci sur leur vie sociale.

Arnaud Tauzin, Maire, a tenu à saluer les congressistes avec un mot de bienvenue au fil duquel il a rappelé l'histoire taurine de Saint Sever et témoigné de son attachement aux traditions, en particulier aux tauromachies. Le Président fédéral lui a remis la médaille de l'Aficion en remerciement de l'accueil reçu à l'occasion du 4e congrès fédéral organisé dans sa ville.

Le 101e congrès se tiendra en 2017 aux dates habituelles à Nîmes sous l'égide du Cercle taurin Nîmois.

                                                 Dominique VALMARY Président de la FSTF