I - Considérations générales

FSTFLa temporada 2016 en France a constitué un millésime moyen qui nous a offert de belles surprises. Celles-ci sont venues d’abord des novilladas piquées en raison d’un bétail plus encasté, plus mobile et plus complet que dans la majorité des corridas. Les détails figurent dans les paragraphes suivants par type de spectacle.

Comme depuis plusieurs années, les principes de la lidia ne sont pas toujours respectés. Ceci vaut pour le tercio de piques souvent, mais aussi pour le comportement de cuadrillas de piètre qualité qui accompagnent les novilleros en herbe, qui parce qu’ils ont incapables de lidier les novillos pour leur torero, se consacrent à les « casser » en les faisant taper au burladero. Deux exemples flagrants à citer : lors de la novillada concours de Parentis et lors de la novillada de Miura de Carcassonne. D’où l’importance pour réprimander ces fautes (au moins pour la forme) d’établir une liaison Président-Alguacil que le CPAC est en train de mettre en place. (...)

suite sur : http://www.torofstf.com/content/bilan-de-la-temporada-fran%C3%A7aise-2016