Les nombreuses protestations, dont celles de l'ONCT, de la FSTF, de l'UVTF, suite sur France-Inter aux paroles de la chanson de Frederic Fromet " humour noir et banderilles" et des "olé" et rires se moquant de la mort du Maestro Yvan Fandino, viennent d'amener la décision de l'assemblée plenière du CSA ci-dessous.
Comment France-Inter va-t-elle réparer ses "obligations en matière de dignité de la persoone humaine" ?

CSA mise en demeure

SUR LES ARÈNES DE BÉZIERS :

yvan