logo-uvtf

L'année 2017, en raison des défis lancés à la culture taurine par la montée en puissance médiatique de l'idéologie végane et animaliste, a vu l'UVTF s'impliquer à la hauteur des enjeux et des moyens dont elle a su se doter.

Après deux années de préparation au cours desquelles l'UVTF a dû profondément se restructurer tout en produisant le documentaire et l'exposition Tauromachies Universelles dont le contenu a été validé par l'Institut de Paléontologie Humaine, 2017 a marqué le début effectif du Plan d'action conçu avec l'ONCT et approuvé à l'unanimité par l'UVTF lors de son AG du 29 novembre 2014. Forte de sa nouvelle organisation, l'UVTF a mené à bien les actions suivantes grâce au financement apporté par les villes au travers de leurs cotisations, par les professionnels au travers de la cession volontaire du 1% de leurs cachets et par les aficionados au travers de la contribution de 50 centimes reversée sur chaque billet par les organisateurs dans un certain nombre d'arènes.

CELLULE DE TRAVAIL

La mise en place de ce plan doté de moyens importants dont l'utilisation est validée par le CA de l'UVTF et dont le financement et les dépenses sont contrôlée par un commissaire aux comptes, a été confiée à une cellule de travail composée :
- d'un chargé de mission (André Viard), responsable des opérations culturelles organisées autour des Tauromachies Universelles, des relations institutionnelles au niveau national et régional, ainsi qu'avec les médias nationaux et régionaux.
- d'une attachée de presse spécialisée dans la gestion de crises faisant office d'animatrice de communauté (Elvire Oliu)
- d'une secrétaire de gestion auprès de la présidence (Monique Boé), chargée du suivi des cotisations et contributions des villes et organisateurs appliquant le plan.

TRAVAIL DOCTRINAL

Un travail d'information a été mené auprès de tous les candidats à l'élection présidentielle, auxquels a été présentée une note sur une "approche non dogmatique de la place de l'animal dans la société". Cette note a permis la neutralisation du débat et l'absence de prise de position opposée à la tauromachie des principaux d'entre eux, malgré une forte demande des associations animalistes.

SITE, LETTRE ET RÉSEAUX SOCIAUX

Afin de doter la tauromachie d'une vitrine valorisante et d'un outil performant, le site de l'UVTF - www.uvtf.fr - a été réformé et doté d'un fort contenu culturel. La "Lettre de l'UVTF" a été créée à partir de ce site, afin d'informer les villes taurines, les organisateurs, les clubs et les aficionados des activités développées par l'UVTF. Ont également été ouverts des profils UVTF sur Facebook, Instagram et Twitter afin d'assurer une présence dynamique quotidienne sur les réseaux sociaux.

Sur Facebook, l’UVTF et l’ONCT comptabilisent un vivier de plus de 5000 « fans » toujours prêts à « partager » les informations relayées par les différents profils. C'est ainsi que l’annonce par l'UVTF du signalement effectué au CSA lors de l’affaire « France Inter » a été partagé plus de 100 fois, ce qui représente environ 100.000 vues, assurant à l'information un rayonnement important au-delà du cercle des aficionados.
Twitter, où le compte Tierras Taurinas relaie les messages de l'UVTF auprès de ses 10.000 lecteurs, assure à l'UVTF une vitrine instantanée auprès de la presse généraliste, notamment lors des situations de crise. Lors de l’affaire « France Inter », certains tweets ont été repris par simple capture d’écran dans une grande partie de la presse nationale.

Les profils de l’ONCT et de l'UVTF servent en outre au rayonnement de l’universalité et de la transversalité du patrimoine taurin grâce au #UnJourUneOeuvre, utilisé pour présenter un objet d’art en relation avec la tauromachie, ce qui permet une démonstration pédagogique de l’importance du culte du taureau depuis la nuit des temps jusqu'à la corrida moderne.
À terme, les passerelles ainsi créées entre des milliers d'aficionados pourraient aboutir à la création d'une véritable force militante, susceptible de relayer les interventions de l'UVTF auprès des institutions et des médias.

CELLULE JURIDIQUE

Dans la continuité des années précédentes, la cellule juridique de l'UVTF a suivi les dossiers concernant l'activité taurine.
- les actions intentées contre les auteurs d'infractions à l'encontre de diverses organisations ont abouti à la quasi disparition des manifestations devant les arènes suite aux condamnations multiples de leurs organisateurs.
- une action auprès du ministère du travail relative à l'application aux spectacles taurins de la directive européenne sur les travailleurs détachés est en cours.
- une étude a également été réalisée relative aux conséquences de la décision du Conseil d'État de septembre 2017 confirmant les conditions d'assujettissement à la TVA des divers types d'organisateurs, avec information des villes et des organisateurs associatifs.

PROMOTION INSTITUTIONNELLE

Dans la continuité du colloque "L'homme et les animaux, un conflit de civilisation ?" organisé en octobre 2016 par l'UVTF et l'ONCT au Sénat, un travail d'information a été effectué au niveau du Gouvernement, de  l'Assemblée Nationale et du Sénat pour garantir le statu quo juridique malgré un contexte sociétal défavorable. Le président de l'UVTF a écrit au Président de la République, au Premier Ministre, à madame la Ministre de la Culture, aux ministres du Budget, de l'Action Publique, du Travail, de l'Agriculture et de l'Éducation Nationale, auxquels ont été formulées diverses demandes.
Début 2018, le catalogue de l'exposition Tauromachies Universelles sera envoyé à tous les parlementaires et ministres avec une lettre d'accompagnement.

PRÉSENCE MÉDIATIQUE

 L'UVTF a défendu avec efficacité la tauromachie sur les médias nationaux français et espagnols, ainsi que sur les réseaux sociaux à l'occasion des crises traversées cette année :
- en mai, durant la campagne présidentielle ;
- en juin,  lorsque le décès d’Iván Fandiño a occasionné des dérives inacceptables, jusque sur les chaînes publiques. L'UVTF a saisi la ministre de la Culture, le CSA et la direction de Radio France. Suite à ces interventions, l'émission au cours de laquelle Iván Fandiño avait été honteusement moqué a été supprimée ;
- en Espagne où une polémique sur l'état des infirmeries françaises fut soulevée par un quotidien national, l'UVTF a apporté les garanties ayant permis de clore le débat.
- en novembre, après que la SPA ait profité de divers incidents (abattage d'un cerf dans un lotissement lors d'une chasse à courre, abattage d'une tigresse échappée d'un cirque) pour se livrer à une attaque frontale contre la tauromachie avec promesse de plaintes contre tous les organisateurs et acteurs pour "cruauté envers des animaux", l'UVTF a désamorcé la crise en rappelant le statut juridique de la corrida en France.

OPÉRATION DE PROMOTION

L'UVTF a assuré le calendrier d'action suivant autour des Tauromachies Universelles et de l'Esprit du Sud auprès des villes, organisateurs ou clubs taurins en ayant fait la demande :

Janvier : 6/7 Carcassonne DOCU / Conférence ; 20 Magescq DOCU / Débat, 27/28 Nîmes EDS / Méjanes  EDS / Millas DOCU,
Février : 10 La Brède EDS ; 17 Sommières DOCU ; 27 Arles EDS,
Mars : 10 Mimizan DOCU ; 12 Plaisance DOCU ; 24 Captieux EDS ; 25 Béziers Musée EDS, 30 Saint-Sever DOCU,
Avril : 12 Roquefort DOCU ; 21 Captieux DOCU,
Mai : 6 Béziers EDS ; 12/21 Vieux-Boucau EXPO ; 19 Marseille DOCU ; 20 / 29 Alès EXPO,
Juin : 2 / 9 Béziers EXPO ; 6 Arles EDS ; 26/30 Soustons EXPO,
Juillet : 3 Arles EDS ; 6 / 11 Castets EXPO ; 8 Eauze Discours EDS arènes, 10 Béziers EXPO Médiathèque ; 12 / 21Tyrosse EXPO et DOCU,
Août : 10 Béziers EXPO ; 15 Béziers intervention EDS,
Septembre : 19 / 20 Paris GROUPE AN,
Octobre : 21 Saint-Gilles + Nîmes Congrès FSTF,
Novembre : 3 / 9 Saint-Gilles EXPO ; 16 / 19 Rion EXPO OPÉRATION PILOTE COLLÈGES, 20 Oloron EXPO ; 24 Oloron Intervention EXPO,
Décembre : 3 Oloron EXPO ; 7/8 Paris DOCU soirée Pathé. 13 Nîmes, conférence projet Scolaire ; 15 Vic EDS.

MISE EN PLACE DES "JOURNÉES DU PATRIMOINE TAURIN"

Depuis septembre 2017, l'UVTF travaille à la mise en place des Journées du Patrimoine Taurin qui seront organisées en 2018 dans les villes taurines. Conçues autour de l'optimisation des outils pédagogiques des Tauromachies Universelles (expo et documentaire), ces journées ont pour objectif de permettre à un public non aficionado d'aborder la tauromachie par sa dimension culturelle, et aux villes taurines d'informer leurs nouveaux concitoyens sur la réalité d'un patrimoine qu'ils découvrent.
Avec l'aval du ministère de l'Éducation Nationale et dans le cadre des directives existantes, il sera proposé à tous les élèves des collèges et lycées des villes taurines une ouverture culturelle sur le patrimoine taurin inscrit au PCI français en 2011 et sur sa place dans la société actuelle.
Une opération pilote a été menée en novembre au collège Marie Curie de Rion des Landes dont le résultat a été jugé positif par l'encadrement : 205 élèves (sur 273) ont accepté de participer aux animations proposées (28 ont refusé, les autres ont répondu hors délai). Le contenu de l'exposition a fait l'objet ensuite de développements de la part de divers professeurs à la satisfaction générale.
Des opérations similaires sont en préparation à Dax, Hagetmau, Mont de Marsan, Mugron, Nîmes, Vic-Fezensac...
L'objectif est de pérenniser ces journées de manière annuelle en période scolaire dans toutes les villes membres de l'UVTF.

ÉDITION DE "LA COURSE DE TAUREAUX"

En décembre 2017, le livret didactique "la course de taureaux", dont le contenu est un résumé en 56 pages de l'exposition "Tauromachies Universelles", a été édité à 150 000 ex par l'UVTF. Celui-ci sera distribué gratuitement lors des journées du patrimoine taurin, mais aussi dans les mairies, Offices de Tourisme, etc... des villes taurines. Il sera également utilisé comme outil de communication en direction des médias.

INFORMATION DES PARTENAIRES

L'UVTF a rencontré les organisateurs de corridas et novilladas du Sud-Ouest le 19 novembre dernier  à l'occasion de leur assemblée générale, et les a informés de ses travaux. Elle rencontrera courant janvier ses partenaires français (éleveurs de taureaux, fédérations d'aficionados) et espagnols (Union des Toreros, Union des Criadores de Toros de Lidia et Union Nacional de Picadores y Banderilleros) pour les informer de l'utilisation qui est faite de leurs contributions et leur exposer ses projets. En avril, lors de son Assemblée Générale, elle exposera le détail de sa gestion et des opérations engagées.

(Communiqué)