Il fallait s'y attendre, dès qu'une exposition, un film, une conférence, une dédicace de livre... doivent se tenir dans une ville ou village, les animalo-liberticides se répandent en lamentations, voire en menaces, auprès des maires, des propriétaires des lieux... C'est le cas depuis quelques jours à Bordeaux pour la présence du Musée itinérant des tauromachies universelles. Chassez ou plutôt détruisez ces images qui vont traumatiser à jamais les enfants pouvant se rendre dans ces lieux sataniques. Ces Torquemada voudraient que la seule vision du Toro soit celle de Ferdinand.
Par contre, leurs affiches sanguinolentes, plus retouchées que moins, de trois mètres sur deux s'étalant régulièrement sur les murs de nos villes - visibles par les enfants de tous âges - ne leur posent aucun problème (voir plus bas). Alors contre ces tartufes des temps présents popularisons, particulièrement vers la jeunesse, cette exposition partout où elle se tient.

bordeaux

affiche anti