MARIANNEAinsi la liberticide «Fédération de lutte pour l’abolition des corridas» (FLAC) violera à la fin octobre le sol de Béziers pour une exposition - dans un lieu appartenant à la Ville - se voulant la 1ere exposition anti-corrida dans une ville taurine (oubliant au passage celle qu’elle organisa durant la feria 2013… et pour cause : ce fut un échec de fréquentation).

L’exposition se voulant dénonciatrice se répand en poncifs animalistes depuis longtemps éculés, démontrés comme faux, manipulateurs, arrangeant l’histoire de la tauromachie à la sauce végan… et le hasard faisant bien les choses l’expo sera dans notre ville au moment des Journées taurines se déroulant depuis 36 ans à cette période. Provocation habituelle !

Mais là n’est pas l’essentiel.
Comment une ville comme Béziers, un temps appelé la « Séville française » peut-elle accepter dans ses murs ceux qui réclament l’interdiction des corridas, ceux qui tolèrent sur leur réseaux sociaux des commentaires nominatifs menaçants, orduriers envers les aficionados et en les tolérant, la Flac « encourage » indirectement des animalistes à envoyer, comme en 2017, des lames de rasoirs et de cutters à des aficionados, à dégrader des arènes, des monuments taurins… en fait à troubler l’ordre public.

On va nous parler de liberté d’information, de soucis de dialogue, de débat démocratique… Quel débat, quel dialogue avec ceux voulant interdire un pan culturel et légal de notre Nation ? Pouvons-nous imaginer les tribus indiennes allant dialoguer, débattre avec ceux qui voulaient et ont volé leurs territoires, détruit leurs traditions ?

Parmi les associations adhérentes à la Flac, il y a celles qui réclament l’interdiction de la chasse, de la pêche, du fois gras, des zoos, des animaux dans les cirques, de la consommation de viandes, du miel... qui condamnent du bout des lèvres les dégradations de boucheries, de traiteurs. En une phrase « ceux qui veulent détruire l’Esprit du Sud » ; un des thèmes du maire de Béziers Robert Ménard lors de la Feria 2018 dont un des esprits « la Tauromachie » va être mis en cause pour en obtenir l’abolition !

 taure roge jaune

  15 ans ecole taurine affiche journées taurines 2018j

cliquer dessus pour agrandir