DSC_1115À la Cour des Miracles du Château de Vaisseries (Boujan), vendredi soir 16 octobre, l'équipe de Toros Y Campo 2019, recevait ses amis aficionados et les sponsors de l'édition de l'an passé. Pour ouvrir cette soirée Michel Bouisseren commentait une serie de photos des élevages portugais qui fouleront le sable du ruedo boujanais les 28, 29 et 30 juin 2019. Un choix devant permettre de découvrir ou de redécouvrir des toros "Toristas" ; toujours dans l'esprit de cette feria qui soufflera sa cinquième bougie.

Une chose est certaine, c'est l'interêt déjà porté à cette initiative par la presse taurine espagnole et portugaise ainsi que par des clubs de nos trois pays, cela alors que la campagne promotionnelle va débuter. Les novillos d’Antonio Silva pour la novillada du 29 Juin et de Veiga Teixeira pour celle du 30 sont des novillos imposants aux armures "provocantes".

 45146059_304615390141782_4733790263615422464_n    45196166_304615320141789_8715518920338964480_n

45088637_304615426808445_6414264233277521920_n
3 Antonio Silva 3

45285429_10156422304_n
les Veiga Teixeira

Sans oublier le dimanche 30 juin à 11 heures les erales Concha y Sierra de Jean Luc Couturier.

concha

Après cette présentation, Marin Laval remerciait chaleureusement, en son nom et celui de Manuel Sauveplane, les quatre-vingts entreprises, la région Occitanie, le département de l'Hérault, l'agglomération Béziers Méditerranée et la Ville de Boujan pour leur participation à la Féria 2018 et les appelait à se retrouver en 2019 dans une ambiance portugaise où le vendredi nous pourrions voir un rejon portugais et des forcados en action...

DSC_1129

DSC_1121Marin Laval tenait à donner à l'assistance quelques chiffres 2018 démontrant l'importance prise chaque année par cette feria taurine : 16 000 visiteurs en trois jours (16% de Gardois, 29% d'Héraultais, 16% de Landais, 17% du Midi-Pyrénées, 10% des P.O., 7% d'Audois - pourcentages calculées à partir des moyens de paiements) ; 80 artistes (musique, danse, peintres ; 50 produits Sud de France en alimentation et vins vendus au Mercado du campo ; 1700 nuits d'hotel ; 40 agents de sécurité et aucun délit, aucune plainte...  sans oublier la contribution médiatique évaluée à 560 000 euros (presses, radios, TV, réseaux sociaux, sites internet...) et pour assurer la promotion de ce week-end festif et culturel : 150 affiches 120 x 176, 3 000 affiches 40/60, 10 000 programmes de 28 pages et 100 000 flyers distribués sur les ferias et corridas du Sud. Une diffusion assurée en grande partie par des membres-bénévoles, car soulignons-le ce sont deux associations qui organisent le campo de feria et les novilladas.

DSC_1126

Pour conclure Michel Bouisseren annonçait qu'à partir de février et jusqu'à la feria des petits déjeuners "Toros Y Campo" avec des protagonistes des novilladas se tiendraient à Boujan.

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus...