Invité le 11 janvier par la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard, Frédéric Blanc a précisé qu’il avait accepté de succéder à Christian Coll, contraint de prendre du recul pour raison de santé et à présent président d’honneur.

DSC_0766de gauche à droite : Christian Parejo, Tomas Cerqueira, Joe Gabourdès, Frederic Blanc

Le nouveau président a rappelé la création du CT « El  Mundillo » par Christian Coll en 2009 avec pour but principal d’aider les novilleros biterrois Tomas Cerqueira et Cayetano Ortiz. De là, l’idée de créer un festival sous forme de gala taurin a pris forme et cette année, ce sera le onzième. Après le retrait de Christian, Frédéric et son équipe ont décidé de poursuivre l’aventure pour que ce gala ne meure pas. Effectivement, pour survivre, il leur faudra trouver suffisamment de partenaires dans une époque difficile. Le président a précisé qu’ils ne sont pas là pour gagner de l’argent, leur but étant avant tout de ne pas en perdre ! Il s’est aussi félicité de pouvoir compter sur l’appui effectif de Tomas.

logo el mundillo béziersLe programme n’est pas définitif, mais en principe, le 22 mars, Ortega Cano viendra tienter, en compagnie de Paulita et des élèves de l’école taurine de Béziers. L’après-midi, on attend encore la confirmation de Victor Mendes, avec Tomas Cerqueira, Francisco Montero, lui aussi de Chiclana, ainsi que les novilleros Solalito et bien entendu Christian Parejo, bétail de Robert Margé et des frères Gallon. En outre, le maestro Canales Rivera a lui aussi été contacté et il faudra attendre encore un peu pour pouvoir annoncer le cartel définitif…

Texte Paul Hermé - photo HB