logo ecole arles

L’annonce de la novillada sans picadors à la Feria de Pâques 2018

Ce sont les élèves de l'École Taurine d’Arles qui, à l’occasion de la présentation des Cartels de la Temporada 2018 le vendredi 12 janvier ont dévoilé le cartel de la novillada sans picadors de la Feria de Pâques.

Flyer novillada defMoment fort pour Adam Samira disant au nom de ses camarades de cartel « [son] émotion de devoir dévoiler le cartel de la novillada sans picadors qui aura lieu pendant cette Feria de Pâques alors qu’il s’agit de ma présentation dans les arènes de ma ville, dirigées par le parrain de notre école le maestro Jean-Baptiste.» José Antonio Valencia soulignait l’importance et la responsabilité qu’il partageait avec ses camarades de cartel « de toréer dans une telle arène à l’occasion du 30éme anniversaire de l'École Taurine d’Arles.»
Proposée par l’empresa dans le cadre des manifestations du 30ème anniversaire de l'École, cette novillada constituera l’un des 30 évènements qui ponctueront cette célébration. Cette année fera acte de reconnaissance vis-à-vis de ceux qui l’ont créée, animée et soutenue depuis sa création en 1988 et un hommage renouvelé à la leçon de vie qu’est la tauromachie.

C’est également l’occasion de marquer l’étroite imbrication du territoire arlésien et de son école taurine. Tout en gardant dans son logo l’emblème des arènes de sa ville, l’école associe désormais à son nom l’ensemble du Pays d’Arles qui accueille et soutient ses manifestations à travers ses élevages, les collectivités territoriales et la communauté d’agglomération ACCM.

En demandant à un jeune peintre de 17 ans, Jules, de la même génération que les élèves actuels, de réaliser l’affiche l'École Taurine d’Arles envoie un message d’espoir : la tauromachie a de l’avenir, avec les jeunes et pour les jeunes ! Celui-ci a pu expliquer à la tribune des cartels que « l’affiche est née suite à une de mes ballades dans la nature. La pluie avait dessiné d’étranges silhouettes sur les murs. Alors (…)j’ai sorti mon carnet, ma boite d’aquarelle, un pinceau que je trempé dans une flaque d’eau. Les dessins se suivaient, se transformaient. Peu à peu les personnages devenaient des toreros dans un élan de paseo. Ces dessins sont devenus par la suite des peintures et une affiche.»
Le logo de l’école a été lui-même revisité par Saskia, une élève de l’école taurine d’Arles, en écho aux 30 ans.

L'École souhaite à cette occasion remercier tous ceux qui ont, bénévolement, rendue possible la réalisation de cette affiche commémorative. Bien sûr au premier rang Jules mais aussi Cécile Barruol et Hector Lacombled qui ont réalisé la maquette, et la société Sud Transfert à Arles qui en a fait la transposition graphique. À tous, merci !

communiqué d l'école