LOGO ONCT 2016"Encouragés par le discours stigmatisant des associations animalistes anti taurines et confortés par la PPL* démagogique de la France Insoumise, 200 zadistes vandalisent la ville de Nîmes et agressent ses policiers. Jugés mardi en comparution immédiate, cinq de ces activistes, étrangers pour certains, ont échappé à la prison ferme requise par le Procureur de la République au regard de la gravité des faits qui leur étaient reprochés.

L'ONCT prend acte de la condamnation à de la prison avec sursis à l'encontre des 5 inculpés pour violence sur policiers municipaux et nationaux, dégradations et port d'arme dans le cadre d'un rassemblement interdit devant les arènes de Nîmes.
S'il faut saluer la rapidité de la Justice, les peines prononcées n'étant malheureusement pas dissuasives, surtout pour les condamnés étrangers, de nouvelles actions radicales sont à craindre dans la logique d'une escalade débutée en 2012 à Rodilhan, et dont les responsables, pourtant identifiés, n'ont toujours pas été jugés.

L'ONCT suivra donc avec une attention particulière les procès prévus devant cette même juridiction, en juin pour l'envoi de lettres piégées, et en octobre pour menaces graves contre les maires de Nîmes et Alès."

* projet et proposition de loi